« Utilisation des drones dans l’agriculture, la foresterie et l’urbanisme », c’est le thème de formation animé par AEROTECH Burkina en collaboration avec KRANTH Sénégal, la Société AZUR Technologie et l’Institut Panafricain Pour le Développement Afrique de l’Ouest et Sahel (IPD-AOS) du 24 au 28 juin 2019, à la salle de réunion de l’IPD-AOS. Cette formation a connu la participation d’une dizaine de personne dont 3 femmes.

 

Depuis longtemps, les drones ont quitté le domaine militaire où ils sont nés pour le monde civil. Bien des secteurs d’activités les utilisent désormais. C’est en particulier le cas dans l’agriculture, la foresterie et l’urbanisme.

Les véhicules aériens sans pilote, souvent appelés drones sont des robots mobiles terrestres, aériens ou navals, sans équipage embarqué, programmés ou télécommandés. Ces appareils équipés d’appareil photo/vidéo trouvent tout leur sens que ce soit dans le monde agricole avec les applications de pulvérisation de cultures, l’irrigation des cultures, l’observation des cultures, l’évaluation de la santé des cultures, la plantation de culture et l’analyse des champs et du sol. Et, dans l’urbanisme avec le courtage, la construction et l’architecture.

drone

Quels types d’agriculture pour l’autosuffisance alimentaire ?

Compte tenu des perspectives d’évolution démographique, l’offre de denrées agricoles devra augmenter pour l’autosuffisance alimentaire. Pour espérer satisfaire la demande alimentaire, le monde agricole devra associer l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le processus de production.

Dans l’urbanisme également, les professionnels de la pierre utilisent de plus en plus l’intelligence artificielle qui est devenue un outil complémentaire à la photographie classique.

Durant cinq jours, les participants venus du Tchad, Bénin, Burkina Faso ont découvert le drone, les différents types de drones, les règles à observer avant de piloter, les différentes plateformes qui permettent d’utiliser le drone, la planification des missions, le recueil de données et leurs traitements.  

Apres cette phase théorique, le reste de la formation s’est poursuivi sur le terrain, avec des exercices pratiques, notamment l’apprentissage au pilotage manuel et programmé d’un drone,  le recueil de données et leurs traitements. Notons que c’est le drone multi copter qui a été utilisé au cours de la formation pratique. Aussi, signalons qu’avant tout pilotage de drone, il est obligatoire de demander une autorisation à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) pour éviter les accidents avec les avions.

Au cours de la formation, l’approche pratique, participative et interactive à travers les cas pratiques, les travaux de groupes et le partage d’expériences ont été privilégié. Ce qui a permis de donner une formation de qualité alliant à la fois théorie et pratique.

Une cérémonie de remise d’attestations a clos cette première formation sur les drones.

Quelques participants nous ont livré leurs sentiments au sortir de la cérémonie.

M. Aristide Paalou THIOMBIANO, chef de projets informatiques de la SOFITEX, nous a confié que la formation était la bienvenue, car disait-il « cette formation vient à point nommé, car elle nous a permise de nous familiariser aux drones, de collecter des informations, de programmer des missions, de recueillir des donnés et de les traiter. Ce qui nous ouvre l’esprit à faire des plaidoyers au près de notre hiérarchie pour acquérir un drone pour la SOFITEX, car le drone est aujourd’hui un outil indispensable pour l’amélioration des rendements ».

Il a également invité les initiateurs de la formation à organiser d’autres formations pour permettre aux participants de cette première année de se spécialiser dans l’utilisation du drone.

Mlle Céline YELKOUNI, étudiante, a fait savoir, qu’elle était satisfaite de la formation car, elle a appris à manipuler les drones, prendre des photos, programmer des missions et traiter les données. Elle trouve que les résultats obtenus par le drone sont meilleurs à ceux du satellite.

La formation a été assurée par M. Brice Arnaud DONDASSE, responsable de AEROTECH Burkina, organisateur de la formation et M. Tiamiyou Radji TIAM, responsable KRANTH Sénégal.

A la question de savoir pourquoi organiser une telle formation au Burkina Faso, M. Brice Arnaud DONDASSE a répondu « quand j’ai voulu me former dans le domaine des drones, j’ai du aller à Dakar pour obtenir mon certificat de pilotage de drones car, au Burkina il n’y avait pas de structure habilité à le faire. C’est la raison pour la quelle j’ai décidé d’organiser cette formation dans mon pays pour permettre à mes frères et sœurs de se former sur place. »  

M. Tiamiyou Radji TIAM, lui nous a confié, « C’est une première pour moi de venir former en Afrique francophone, j’ai accepté de me déplacer au Burkina Faso car, j’ai été convaincu par M. Brice Arnaud DONDASSE et je juge inacceptable qu’il n’y ait pas des personnes qui forment dans une technologie pareille au Burkina Faso.» Aussi, il a émis le souhait que l’IPD-AOS soit la maison de cette technologie car, il a la capacité et sa renommée est importante. Il exhorte également, AEROTECH Burkina à continuer dans sa lancé.

SANA Safiatou

Communicatrice Pour le Développement

Assistante Technique PA-EESSA

Programmes académiques


          Nos Cycles

  • Licence Professionnel
  • Master et DESS Professionnel
  • Doctorat en Science Appliqués au Développement

          Nos Filières professionnelles

  • Planification Régionale et Aménagement du territoire ( PRAT )
  • Télédétection et Système d'Information Géographique (T/SIG)
  • Genre Population et Développement (GPD)
  • Management des Projets et Microréalisations (MPMR)
  • Agriculture et Innovations Technologique (AIT)
  • Economie Social et Solidaire (ESS)

    Bulletin d'abonnement


 

 

         

                Suivez-nous 


                    

     IPD à travers le monde


 

* IPD-AC

* IPD-AN

* IPD-AOS

* PAID-ESA

* PAID-WA

 

 

 

.

     Nous contacter


 

INSTITUT PANAFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT/AOS

278 -Avenue Bendogo, 01 BP 1756 Ouagadougou 01 - BURKINA FASO

Tél : (226) 25 40 86 95 / 25 36 48 07 / 25 36 47 62

Fax : (226) 25 36 47 30

e-mail : ipdaos@fasonet.bf

             dr.ipdaos@gmail.com