Dans le cadre de la série de conférences ouvertes de l’IPD-AOS, l’Institut Panafricain Pour le Développement Afrique de l’Ouest et Sahel (IPD-AOS) a organisé, le vendredi 14 juin 2019, une conférence sous le thème : «  Agribusiness TV, montrer le potentiel des jeunes dans l’agriculture à travers les Tic », elle a été animée par M. Inoussa Maiga.

 

L’invité pour cette conférence a été M. Inoussa Maiga, communicateur, journaliste et promoteur de agribusiness TV. Il a présenté sa web TV, ses objectifs et les opportunités qu’elle offre dans le domaine agricole.

Plus d’une vingtaine de personnes ont participé à la conférence dont 7 femmes et 15 hommes. Sur les 22 participants 7 étaient de l’IPD-AOS.

Agribusiness TV est une web TV, qui a pour objectif  de redorer l’image de l’agriculture africaine. Elle a été crée en 2016 par M. inoussa Maiga et Nawsheen Hosenally. Cette web TV réalise des vidéos sur des techniques innovantes agricoles qui ont marché dans certaines zones et les diffuse sur Facebook pour permettre à d’autres producteurs qui sont confrontés aux mêmes difficultés de s’en inspirer.  Il met en exergue les innovations crées dans le domaine agricole en Afrique.

Bien que l’agriculture occupe une place importante dans nos économies, elle reste locale et traditionnelle. Elle arrive à peine à nourrir le monde rural à plus forte raison les zones urbaines qui sont en pleine extension. Les paysans sont considérés dans le lot des populations pauvres. Travailler dans le secteur agricole est synonyme d’avoir échoué dans sa vie. En 2050, près de la moitié de la population africaine vivra en zone urbaine. Qui va nourrir toute cette population ?  Il existe pourtant des secteurs de l’agriculture qui sont « sexy » et qui peuvent intéresser la jeunesse. 

Selon le conférencier, une autre image de l’agriculture africaine est possible. En effet, il pense qu’en valorisant le métier d’agriculteur et en divulguant les techniques agricoles innovantes, cela pourra motiver les agriculteurs à se donner de la valeur et les amener  à positiver leur métier.

Par exemple, grâce à l’usage des drones, du système d’agriculture verticale et les plateformes et applications de commercialisation en ligne, les facilités offertes par la transformation agro-alimentaires (emballages, appareils de transformations automatisés…), le champ des possibles est très étendu.

Il exhorte donc les intellectuels, les dirigeants, les acteurs du développement à participer à donner une autre image de l’agriculture africaine, afin de motiver les jeunes à se lancer également dans le domaine. Car, selon lui la force de l’Afrique réside dans la jeunesse de sa population.

A travers sa Web TV, Inoussa Maiga a donné pleins de bonnes pratiques et d’exemples où des jeunes ont réussi dans l’agriculture.  Il arrive à montrer grâce à ses exemples que les jeunes diplômés peuvent être des créateurs d’emplois au lieu d’être de simples employés.

Par exemple dans une vidéo intitulé ‘’Transformer pour réduire les pertes post-récoltes’’ publiée le 24 avril 2019 sur la page Facebook de Agribusiness TV, il montre l’exemple de Mme Euphrasie DASSOUNDO, qui a installé une unité de transformation de produits maraichers au Bénin. Elle achète les produits maraichers pendant la période de grande productivité, afin de les transformer pour réduire les pertes post-récoltes et rendre disponible les  produits dans les ménages béninois au quotidien. Cette initiative a permis non seulement de réduire les pertes mais aussi de créer de l’emploi. (https://www.facebook.com/AgribusinessTV/videos/404835520072662/)

La  vidéo apportera des solutions aux producteurs d’autres pays qui étaient confrontés aux mêmes problèmes.

La région du sahel est l’une des plus vulnérables au monde. Cela s’explique par le fait qu’elle  n’a que deux saisons, à savoir la saison des pluies qui dure à peine trois (3) mois et la saison sèche. Elle est également soumise à de fortes contraintes climatiques, qui se traduisent par des pluies irrégulières et des sécheresses récurrentes et longues avec des effets perceptibles. Il est donc primordial pour les pays sahéliens de développer des interventions pour rendre les activités agricoles intelligentes face au climat et plus attrayant pour les jeunes.

Face à cette situation les agriculteurs et agricultrices du Burkina Faso ont décidé de pratiquer la culture maraîchère de contre saison.

Dans une vidéo intitulé ‘’Produire plus et mieux avec moins d’eau’’  publiée le 11 juin 2019, Agribusiness TV montre l’exemple des maraîchers burkinabè qui pratiquent la culture de contre saison qui permet aux ménages d’avoir des produits même en saison sèche. Cette activité a été développée grâce à l’appui en formations en maraîcher culture, techniques de compostage en tas et la réalisation de forages et de périmètres irrigués au profit des agriculteurs et agricultrices.(https://www.facebook.com/1742868502609635/posts/2412326975663781/)

Cette initiative permet aux maraîchers d’avoir des revenus et des produits tout au long de l’année. Elle

est un model qui permettra à d’autres agriculteurs à travers l’Afrique, de se lancer dans la culture de contre saison.

Au sortir de la conférence, Mme Sophie SEDGHO/HEMA, présidente de l’association la Saisonnière, nous a confié qu’elle était satisfaite de la communication et a ajouté, « j’ai été confortée à continuer mes activités maraîchères malgré les difficultés liées au métier ».

Quant à M. Nestor DA, étudiant, il nous a affirmé que la conférence a fait naître en lui l’envie d’entreprendre.

Dans l’ensemble, le public a apprécié la conférence, en dénote les nombreuses contributions et questions après la présentation de l’initiative.

Contacts Agribusiness TV :

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web : http://agribusinesstv.info/fr/

Facebook : https://www.facebook.com/Agribusiness TV/

 

SANA Safiatou                                                                                                                               

Assistante Technique PA-EESSA.

Programmes académiques


          Nos Cycles

  • Licence Professionnel
  • Master et DESS Professionnel
  • Doctorat en Science Appliqués au Développement

          Nos Filières professionnelles

  • Planification Régionale et Aménagement du territoire ( PRAT )
  • Télédétection et Système d'Information Géographique (T/SIG)
  • Genre Population et Développement (GPD)
  • Management des Projets et Microréalisations (MPMR)
  • Agriculture et Innovations Technologique (AIT)
  • Economie Social et Solidaire (ESS)

    Bulletin d'abonnement


 

 

         

                Suivez-nous 


                    

     IPD à travers le monde


 

* IPD-AC

* IPD-AN

* IPD-AOS

* PAID-ESA

* PAID-WA

 

 

 

.

     Nous contacter


 

INSTITUT PANAFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT/AOS

278 -Avenue Bendogo, 01 BP 1756 Ouagadougou 01 - BURKINA FASO

Tél : (226) 25 40 86 95 / 25 36 48 07 / 25 36 47 62

Fax : (226) 25 36 47 30

e-mail : ipdaos@fasonet.bf

             dr.ipdaos@gmail.com