groupe

L’Institut Panafricain pour le Développement région Afrique de l’Ouest – Sahel (IPD/AOS) est une école régionale installée au Burkina Faso depuis plus de 50 ans. Cette école est située vers l’échangeur de l’Est de Ouagadougou, sur l’avenue Bendogo. C’est un institut de recherche action et de conseil pour un développement durable des populations rurales, et urbaines. Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de son chargé d’études.

Depuis novembre 2017, L’institut est dirigé par Dr Sylvestre OUEDRAOGO, enseignant Chercheur à l’Unité de Formation et de Recherches en Sciences économiques et de gestion, bien connu du monde associatif et des Technologies de l’information et de la Communication en Afrique.

« On ne développe, on se développe », disait l’historien, Pr Joseph KI-ZERBO. C’est dans ce sens, que l’Institut Panafricain pour le développement région Afrique de l’Ouest – Sahel (IPD/AOS) est né pour un développement endogène et inclusif en Afrique.  Cet institut est une émanation de l’Association Internationale Institut Panafricain pour le Développement. Le siège régional L’IPD/AOS est à Ouagadougou depuis le 5 août 1977 et cette université couvre 10 pays en Afrique.

Un institut engagé pour le développement durable

chargeetude1

Aboubakar Kagamaté, chargé d’études de l’Institut panafricain pour le développement de l’Afrique de l’ouest et le Sahel

Selon M. KAGAMATE, depuis sa création, l’institut a formé de nombreux cadres pour l’Afrique. Nos enseignements sont de qualité avec des enseignants  expérimentés et de renom. Ce qui montre que la réputation de l’IPD a dépassé les frontières de Burkina. A l’IPD, les cours sont dispensées en cours du jour et soir. Les formations se font dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat(LMD). A ce niveau, il faut souligner que l’école doctorale et le secrétariat général de l’association IPD se trouvent au Cameroun. Donc, au Burkina, c’est la licence et le master qui sont délivrés en fin de cycle en plus des formations certifiantes.

Les offres de formation de l’IPD/AOS sont diverses et variés. Il s’agit des filières en Planification régionale et aménagement du territoire; en Télédétection et système d’information géographique; en Genre population et développement ; en Management des projets et microréalisations ; en Agriculture et innovations technologiques. Ces filières permettent aux étudiants de devenir des employeurs, des consultants. « Nous sommes dans une logique qui favorise les initiatives d’entreprenariat sociale et qui profite à toute la population. C’est pourquoi, notre institut vise un monde plus juste et équilibré à travers l’économie sociale et solidaire », a souligné le chargé des études. « Au Burkina Faso, il y a des écoles et même dans la sous-région qui essayent de faire comme la nôtre, mais beaucoup n’y arrivent pas », a expliqué le Chargé d’étude. Pour lui, la particularité de L’IPD/AOS par rapport aux autres instituts se situe à plusieurs niveaux. Au premier plan, il y a la forte expertise,  Les cours suivis de travaux pratiques. Il y a aussi une bibliothèque (documents en format papier et numériques) à la disposition des étudiants, sans oublier les formations certifiées de courte durée.

Arrêt sur les projets actuels et futurs de l’IPD/AOS

chargeetude2

Les travaux pratiques sont une réalité dans cette université.

Afin d’allier la théorie et la pratique dans l’institut, le dispositif techno parc est en marche. Ce dispositif va permettre aux étudiants d’expérimenter directement dans le campus des technologies agricoles. Présentement, une plantation de Moringa, de boutures a vu  le jour et une association a entamé une exploitation maraichère biologique. Les étudiants ont ainsi formé des clubs spécialisés pour des activités d’agricultures, de technologies entrepreneuriales. En Juin 2018, plus de 60 étudiants ont séjourné pendant une semaine à Kombissiri pour découvrir la commune et rencontrer les associations et entreprises agricole. Cette sortie de terrain avec des enseignants chevronnés a permis aux étudiants d’avoir un aperçu du développement réel.

L’IPD-AOS, en plus,  des formations universitaires entreprend et gère des projets de développement. Actuellement, l’Institut a en charge le projet d’appui à l’économie sociale et solidaire en Afrique dont l’objectif est de renforcer les capacités des entreprises dans ce domaine. Plus de 30 organisations ont déjà bénéficié des services de l’Institut dans ce cadre et un autre groupe de 30 est également en préparation. Dans l’optique de mieux répondre aux besoins du monde actuel, l’IPD/AOS a en projet, la création de filières innovantes.il y a entre autres, la communication, le droit, l’économie et etc. C’est sur cette note pleine d’ambition, que l’institut panafricain pour le développement continue de se mettre au service du développement de l’Afrique.

Priva Belem

Programmes académiques


          Nos Cycles

  • Licence Professionnel
  • Master et DESS Professionnel
  • Doctorat en Science Appliqués au Développement

          Nos Filières professionnelles

  • Planification Régionale et Aménagement du territoire ( PRAT )
  • Télédétection et Système d'Information Géographique (T/SIG)
  • Genre Population et Développement (GPD)
  • Management des Projets et Microréalisations (MPMR)
  • Agriculture et Innovations Technologique (AIT)
  • Economie Social et Solidaire (ESS)

    Bulletin d'abonnement


 

 

         

                Suivez-nous 


                    

     IPD à travers le monde


 

* IPD-AC

* IPD-AN

* IPD-AOS

* PAID-ESA

* PAID-WA

 

 

 

.

     Nous contacter


 

INSTITUT PANAFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT/AOS

278 -Avenue Bendogo, 01 BP 1756 Ouagadougou 01 - BURKINA FASO

Tél : (226) 25 40 86 95 / 25 36 48 07 / 25 36 47 62

Fax : (226) 25 36 47 30

e-mail : ipdaos@fasonet.bf

             dr.ipdaos@gmail.com