« Solidarité, travail et progrès », telle est la devise du Conseil Régional du Centre-Nord. Cette devise est la traduction d’une quête permanente pour construire une vraie identité régionale et un esprit d’appartenance dans la conscience des populations de la région. Plus qu’une superposition de trois provinces issue d’une décision politique et contrôlée par une autorité administrative, le Centre-Nord doit être un espace de vivre-ensemble dynamique, d’une communauté de vie partagée. C’est la substance des échanges lors du panel co-organisé par l’Association pour le Développement de la Région du Centre-Nord (ADCRN) et l’Institut Panafricain pour le Développement – Région Afrique de l’Ouest et Sahel (IPD-AOS) le samedi 15 juillet 2017.

 Dès l’entame du panel, le Directeur par intérim de l’IPD-AOS, Docteur PoussiSawadogo, par ailleurs fils du Centre-Nord, a remercié l’association pour le choix de l’Institut pour abriter cette importante rencontre sur la problématique du développement du Centre-Nord. Il a présenté sommairement l’IPD-AOS à travers ses activités de formations continues et académiques, de recherche-action et d’appui-conseil. Le présent panel se veut un acte d’appui-conseil de l’Institut à l’association qui milite en faveur de la transformation des réalités socio-économiques de la Région. L’IPD-AOS, depuis 40 ans, accompagne les acteurs du développement africain et reconnaît la convergence d’idées et d’actions avec l’association régionale.

Le Président de l’Association, Monsieur IssakaSidnomaKaboré, a remercié les sœurs et les frères qui  ont fait le déplacement de l’IPD-AOS pour discuter en famille sur le développement du Centre-Nord. Il a appelé les filles et les fils de la région à s’unir davantage pour accompagner le Conseil Régional dans ses actions en faveur du décollage socio-économique de la Région.

Dans le même sens, le Président du Conseil Régional, Monsieur AdamaSawadogo, a rappelé l’engagement du Conseil et a invité les ressortissants du Centre-Nord à Ouagadougou de s’unir pour le développement régional.

Deux communications ont permis de lancer les échanges. La première, donnée par Monsieur Nazi KABORE, promoteur des Ecoles de la Vie, a porté son regard sur l’identité régionale du Centre-Nord, ses forces et ses faiblesses.

En effet, Monsieur Kaboré, a développé les concepts de développement, région, décentralisation, développement local, a abordé l’approche communautaire et individuelle pour impulser le développement local, a traité de la gouvernance locale et s’est questionné sur le processus en construction du sentiment d’appartenance régionale des populations des trois provinces, le Bam, le Namentenga et le Sanmatenga. Pour le communicateur, il faut faire de Kaya un point synergique pour l’ensemble de la Région et développer les infrastructures routières indispensables à l’intérieur et en connexion avec les régions voisines tout en densifiant et en modernisant les réseaux de transport et les activités diverses de production et de soutien.

Il a invité les filles et les fils à faire preuve de grande solidarité. Il a recommandé aux leaders politiques de la région à porter une vision ambitieuse et à s’engager sur le terrain aux côtés des populations à la base afin d’encourager l’appropriation de la vision par la base. Cela passe par la formation des leaders politiques et de la société civile et des populations, notamment des jeunes, en leadership et en développement personnel.

La deuxième communication, donnée par Docteur PoussiSawadogo, a porté sur l’analyse de la vision régionale de développement du Centre-Nord. Cette vision se décline comme suit : « Faire du Centre-Nord une région d’autosuffisance alimentaire dont la population est épanouie, promotrice de ses valeurs culturelles et qui accroît durablement sa contribution à la création de richesses au plan national à l’horizon 2025. » En conclusion, le communicateur a lancé les échanges par deux questions : Qui sont les porteurs de la vision ? Comment le Conseil régional montre-t-il au quotidien les valeurs fondamentales de la région : Solidarité, Travail, Progrès ?

Les échanges ont été dans l’ensemble des contributions des participants. Ces contributions ont porté sur les potentialités agricoles, pastorales, fauniques et minières des communes de la région. Certains participants ont proposé l’organisation d’assises sur le développement régional qui prendront plusieurs jours afin de permettre de proposer des axes pour l’action.

Cette rencontre a été honorée par la présence du Doyen et universitaire Pr MoumouniRamdéOuiminga qui a donné des orientations utiles pour amorcer véritablement le développement intégral régional.

 

Docteur PoussiSawadogo

Coach et animateur de changement

Directeur des Etudes de l’IPD-AOS


 

Programmes académiques


          Nos Cycles

  • Licence Professionnel
  • Master et DESS Professionnel
  • Doctorat en Science Appliqués au Développement

          Nos Filières professionnelles

  • Planification Régionale et Aménagement du territoire ( PRAT )
  • Télédétection et Système d'Information Géographique (T/SIG)
  • Genre Population et Développement (GPD)
  • Management des Projets et Microréalisations (MPMR)
  • Agriculture et Innovations Technologique (AIT)
  • Economie Social et Solidaire (ESS)

    Bulletin d'abonnement


 

 

         

                Suivez-nous 


                    

     IPD à travers le monde


 

* IPD-AC

* IPD-AN

* IPD-AOS

* PAID-ESA

* PAID-WA

 

 

 

.

     Nous contacter


 

INSTITUT PANAFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT/AOS

278 -Avenue Bendogo, 01 BP 1756 Ouagadougou 01 - BURKINA FASO

Tél : (226) 25 40 86 95 / 25 36 48 07 / 25 36 47 62

Fax : (226) 25 36 47 30

e-mail : ipdaos@fasonet.bf

             dr.ipdaos@gmail.com